Classe défense: rencontre avec Jean François MAITRE

Mercredi 18 décembre dernier, la classe défense du collège a eu la chance et le plaisir d’accueillir Jean-François Maitre, ancien militaire et athlète handisport, médaillé d’or aux derniers championnats d’Europe.

Accompagné de Mme Sabia, membre de l’O.N.A.C. (Office national des anciens combattants), Jean-François Maitre s’est tout d’abord présenté aux élèves : ancien légionnaire il a été plusieurs fois blessé sur des théâtres d’opérations extérieures avant de se reconvertir dans le civil comme boulanger. Toujours soucieux de la sécurité des autres et prompt au sacrifice il a du soulever une machine de plus d’une tonne pour sauver des vies. Après quelques jours de coma, le verdict tombe : il est paraplégique. Mais il en faut plus pour décourager notre ancien militaire qui se remet alors au sport de haut niveau et rêve de médailles. Il est épaulé dans ses démarches par le C.N.S.D. (Centre national des sports de la défense). Après des performances à l’échelle nationale, il remporte en 2018 la médaille d’or au championnat d’Europe handisport dans la discipline du lancer de poids. C’est alors sa première participation et il réussit un lancer de 9.65m !

Les élèves ont alors pu échanger avec lui sur ses journées de sportif de haut niveau. Jean-François se lève aux aurores pour aller s’entraîner à… Toulouse ! En effet, il n’y pas les infrastructures nécessaires pour qu’il puisse s’entraîner dans les meilleures conditions dans les Pyrénées-Orientales. Après avoir nagé plusieurs heures et fait de la musculation, Jean-François s’exerce alors au lancer de poids. Il prépare, en effet les Jeux mondiaux paralympiques de cet été, à Tokyo. Les élèves ont pu aussi poser toutes sortes de questions relatives au handicap dans la vie de tous les jours, à l’adaptation au monde des valides et à ses difficultés. Enfin, l’ancien militaire a transmis un message positif à notre classe défense : « Rien n’est impossible quand on se donne les moyens de réussir ». Un message aussi de prévention : « Notre corps est précieux, il faut en prendre soin, notamment par le sport mais aussi en évitant les comportements dangereux ». Nous étions tous, très émus et très heureux de cette rencontre, d’ailleurs nous prenons rendez-vous avec lui pour une sensibilisation au handicap et nous le soutenons dans sa préparation pour les Jeux paralympiques de 2020 !

La classe défense 2019/2020 et ses enseignantes.

Tags: