Classe défense: visite de la base 118

Les élèves de la classe défense ont participé à une sortie de 2 jours les 29 et 30 Mai dont l'objectif était la visite de la base militaire 118 De Mont de Marsan.

Ils ont pu découvrir

-le CDC ( Centre de Détection et de Contrôle),  

- le CICDA ( Centre d'instruction des Contrôleurs de la Défense Aérienne),

- l'ESTA ( Escadron de Soutien Technique Aéronautique)

- le CEILDT ( Centre d'Expertise en d'Instruction sur les Liaisons de Données Tactiques)

- l'ESCA ( L'Escadron des Services de la Circulation Aérienne)

- l'EDSA ( l'Escadron de Défense Sol Air)

- l'EP ( L'Escadron de protection).

- le musée créé au sein de la base par des anciens militaires bénévoles. 

Cette sortie a ravi les élèves et a probablement fait naitre des vocations.

Un grand remerciement à Mme ANSELMETI, professeur d'EPS et pilote de la classe défense depuis 7 ans, à nos partenaires militaires qui ont accompagné la sortie: l'adjudent BRUN et le caporal Chef BRIE. Un grand merci à tous les personnels de la base qui nous ont accueillis et guidés.

L'ESTA

Le musée (zone extérieure)

Mme Anselmetti et Mme Destaville devant un Dassault mystère 2

Devant un mirage F1 du musée (zone extérieure)

Devant un mirage 2000 du musée (zone extérieure)

Oumaya essaye un gilet pare balle de l'escadron de protection

Notre guide a qui les élèves ont remis en cadeau une maquette de Bleriot XI réalisée au collège dans le cadre du projet " les As de la première guerre mondiale, quel héritage?" 

Briefing de fin de journée au centre d'hébergement Cap des landes

Les chalets du centre d'hebergement Cap des Landes

Petite pause culturelle face à la cité de la Carcassonne.

Pour information:

La BA 118 compte parmi les plus grandes bases nationales et met en œuvre la quasi-totalité des types d’appareils et de matériels en service dans les forces aériennes françaises ou qui le seront un jour. Elle constitue l’un des éléments majeurs du réseau des bases aériennes de l’armée de l'air : une structure aussi complète que complexe. Cas unique en France, la BA 118 présente un ensemble presque exhaustif des missions de l’armée de l’air : une spécificité qu’elle doit pour partie à sa mission d’expérimentation, avec les activités liées au Centre d’expériences aériennes militaires (CEAM).

D’autres missions structurent également son activité : la dissuasion nucléaire, le transport aérien, la défense aérienne et la formation spécialisée. 

La BA 118, établissement classé « installation prioritaire de défense », est la plus importante implantation militaire du département devant le CELM de Biscarosse (1 200 personnes) et l’EALAT de Dax (800 personnes).

 

 

Tags: